Accueil du site e-Mongol.com

ServicesItinérairesProgrammesConduite véhicules tous terrainsMatérielConditionsConseils

 

Bordeaux-Shanghai 2004
 
 

e-Mongol.com partenaire d'un raid d'exception 

Découvrez la Mongolie en toute liberté avec nos programmes sur mesure ! 

 

Bordeaux - St Petersbourg - Moscou - Ulaanbaatar - Shanghai

http://www.bordeaux-shanghai.net

 

Sur notre e-Shop

 

Cliquez ci-dessus

 

Pari tenu !

Après presque deux années de préparation ( le départ du raid initialement prévu de Bordeaux le 27 août 2003 avait été repoussé au 14 mai 2004, la faute au SARS qui avait empêché la reconnaissance en Chine, et refroidi l'enthousiasme des participants ) le raid Bordeaux-Shanghai a parcouru les 14.000 kms dans les 40 jours impartis, chapeau ! 

Tous les participants ont rallié l'arrivée à Shanghai sans problèmes particuliers et la tête pleine de fabuleux souvenirs de cette immense traversée terrestre.

La traversée de la Mongolie à travers des immensités stupéfiantes de beauté, et la découverte de la riche culture de l'empire des steppes restera assurément comme la partie du trajet ayant procuré le plus d'émotions et de rencontres.

Partenaire de l'organisation pour la Mongolie, l'équipe d'e-Mongol a préparé et guidé ce voyage à travers les steppes et déserts parmi les plus reculés, et présenté des démonstrations culturelles uniques aux étapes.

Elle a su s'assurer le respect, l'amitié et la reconnaissance de l'ensemble de la caravane.

 

---- 05 juillet 2004

 
   Présentation du raid
 

 

14.000 kms : 3.000 kms en Europe, 6.000 kms en Russie, 3.000 kms en Mongolie (carte), 2.000 kms en Chine, voilà pour les chiffres

 

Relier l'Atlantique au Pacifique par la plus longue route terrestre à contre pieds des envahisseurs historiques, voilà pour le sens.

 

Favoriser les échanges tout au long du parcours et veiller à ne laisser aucune trace négative du passage, voilà pour l'éthique.

 

Le Bordeaux-Shanghai n'est pas une course de vitesse mais avant tout un raid touristique et culturel de grande envergure.

Aventure haut de gamme, ce raid se doit d'être sécurisé et s'appuyer sur des hommes d'expérience.

 

L'équipe d'e-Mongol est fière que le concepteur et organisateur de ce raid, Daniel Boulogne, ait fait

appel à son expérience des voyages de conduite 4x4 et expéditions dans le pays pour assurer lors de la traversée de la Mongolie, le guidage du raid  et l'ensemble des prestations logistiques et culturelles. 

 

Un sacré défi d'organisation logistique et humaine d'envergure sur des terres où l'imprévu fait partie intégrante du voyage, et où la Nature sait rendre à l'homme moderne un peu de son humilité devant ses beautés et surtout ses colères.

 

  La carte de l'itinéraire du raid en Mongolie 
   
 

   
  Le raid Bordeaux - Shanghai en Mongolie - 1er au 14 juin 2004
 

 

 

3,000 kms en 14 jours (dont 3 jours de repos) à 30km/h de moyenne, sans casser le matériel tout en prenant le temps de découvrir la riche culture des steppes :  le défi était de taille pour la caravane du raid composée de 4x4, quads et camion 6x6, partie de Bordeaux le 14 mai et ayant parcouru 9,000 kms avant d’aborder les immensités de la Mongolie

 

Le raid a basculé dans un autre monde en quittant la Russie le 1er juin dans les montagnes de l’Altaï,

 

Adieu les routes goudronnées et bienvenue dans les déserts et vastes steppes de la Mongolie, habités par les nomades et les loups depuis des millénaires, le berceau de l’empire de Ghengis Khan.

 

 

L’équipe d’e-Mongol était constituée de 12 personnes : guides, chauffeurs , mécaniciens, aides et un policier répartis dans 4 véhicules UAZ dont une voiture ouvreuse et une voiture balai équipées de téléphones satellite et GPS.

 

Elle a accueilli le raid à la frontière pour le conduire dans une vallée perdue du Bayan Olgii à la rencontre de la culture Khazakh.

Chasse à l’aigle, jeux équestres, archerie ont provoqué émotions et rires sous le soleil et le vol des aigles.

 

  Dès le lendemain, la croisière terrestre a commencé vers la civilisation (la capitale 2000 kms plus à l’est.)

 

D’ici là, que de petites villes semblant sortir d’un western, et l’interminable dédale des pistes parcourant à l’infini des paysages immenses et stupéfiants de beauté sauvage, parsemés des yourtes blanches et des troupeaux semi-sauvages des nomades.

 

Les participants ont vite compris l’utilité du road book établi par e-Mongol et des centaines de waypoints  GPS nécessaires pour traverser le pays en moins de 3 mois !

 

 

L’itinéraire original tracé en dehors des pistes les plus fréquentées ne présentait pas de grandes difficultés et demandait plus de l’endurance que de la technique. 

 

Néanmoins, quelques passages trialisants dans les rochers, montées de cols, traversées de dunes et gués (dont un forcé du à l’écroulement récent du pont !) ont pimenté l’expédition et permis de tester les mécaniques et les pilotes qui s’en sont sortis sans problème, bravo.

 

 

Les déjeuners et camps étaient placés dans des sites grandioses, et les événements culturels : jounrnée avec les Khazakhs, concert de chant diphonique au bord d’un lac splendide, monte de chameaux dans les dunes, course de chevaux (500 spectateurs !), dressage équestre, cuisine traditionnelle, nuit en yourtes 

ont récompensé aux étapes les efforts de la journée.

 

Sans compter les rencontres avec les nomades au long des pistes : caravanes de yaks ou de chameaux, camps de yourtes : télescopages entre deux mondes mais toujours l’éternelle hospitalité aux voyageurs et des échanges simples et naturels. Les sourires étaient plus brillants que le soleil.

 

Les participants sont tombés sous le charme absolu des paysages et surtout de l’accueil d’un peuple chaleureux et fier de sa culture et de son histoire.

 

 

Après une journée d’étape dans la capitale Ulaanbaatar,  vite passée entre la nécessaire douche, les visites touristiques et les diverses obligations protocolaires et médiatiques, la caravane est repartie pour la traversé du désert de Gobi. 

 

Celle ci s’est effectué sans problème notable, avec quelques dernières surprises comme celle de faire la course avec troupeau de gazelles à 80km/h !

 

La veille du passage de la frontière chinoise, l’équipe s’est séparée en plein Gobi par un amical concours de chant franco-mongol. Tous les participants ont salué l’équipe d’e-Mongol pour sa compétence dans la conduite et la préparation du raid ainsi que pour son soutien amical et efficace. Et tous se sont promis de revenir en Mongolie avec e-Mongol. Ce n'est donc qu'un au revoir !

 

 

 

 
  Reconnaissances du parcours en 2003

 

 

 

L'itinéraire et le programme en Mongolie étaient à valider lors la reconnaissance complète du parcours qui est partie de Bordeaux le 5 avril pour s'arrêter à la frontière entre la Chine et la Mongolie le 14 mai 2003. 

La reconnaissance de l'itinéraire chinois a été repoussée à cause des retards ou détours probables du fait de la contagion du SRAS en Chine.

 

Le but de cette reconnaissance était d'établir le road book remis aux participants. Pour la Mongolie, et vu l'absence quasi totale de routes et les nombreux pièges de la piste, le road book ne pouvait être établi qu'au GPS.

Si le découpage des étapes ne posait pas de soucis majeurs sur l'Europe, la Russie et la Chine, l'itinéraire et le timing en Mongolie devait être soigneusement évalués et approuvés par les organisateurs du raid.

 

Afin de faciliter ce travail sur le road book, e-Mongol a conduit une pré-reconnaissance complète de l'itinéraire avec prise de points GPS et photos numériques avant l'arrivée de l'équipe d'organisation.

L'itinéraire aura donc été parcouru et vérifié 2 fois à l'issue des reconnaissances.

 

La jonction s'est effectuée au poste frontière avec la Russie de Tsaganuur (Bayan Olgi) le 25 avril, 

entre l'équipe de reconnaissance conduite par Daniel Boulogne, concepteur et producteur du raid, 

et l'équipe d'e-Mongol dirigée par Byambadalai Badam, co-fondateur et PDG d'e-Mongol.com LLC.

 

La reconnaissance fut une vraie aventure humaine et technique.

La caravane franco-mongole de 12 membres,  4 véhicules 4X4 et un paramoteur biplace a su vaincre les épreuves mécaniques et climatiques et traversé le pays d'ouest en est par des pistes pas toujours des plus roulantes. 

L'équipe d'e-mongol grâce à une préparation et une organisation sans faille a réalisé des prouesses pour aider la caravane à traverser la Mongolie et atteindre ses buts dans les meilleurs délais.

 

L'équipe d'organisation, malgré sa riche expérience de raids et barouds divers, a plongé dans un autre monde et un autre temps en rentrant en Mongolie : ils ont été frappés par l'immensité majestueuse des espaces sauvages des steppes, déserts et montagnes ainsi que par les traces du terrible hiver mongol.

Mais ils ont aussi été touchés par l'accueil reçu, la richesse culturelle et les télescopages entre traditions et modernité de la Mongolie d'aujourd'hui.  

 

e-Mongol a organisé sur le parcours diverses présentations des démonstrations culturelles qui seront proposées aux participants, entre autres : dressage d'aigles et xoomi (chant diphonique).

 

Cette reconnaissance en Mongolie a prouvé l'ampleur de sa nécessité et fut riche de leçons pour les organisateurs.

Elle a confirmé que la traversée de la Mongolie sera certainement superbe, excitante et émouvante, mais aussi physiquement et moralement éprouvante.

L'itinéraire et le programme ont été légèrement modifiés, et l'expérience du terrain et des risques a montré l'importance du respect par les participants des règles de sécurité et d'éthique. 

 

Le passage à Ulaanbaatar a permis à e-Mongol et Daniel Boulogne de présenter en personne le raid tant aux autorités qu'aux media de Mongolie, presse et télévisions. 

La dimension culturelle de ce raid touristique, son éthique et le fait qu'il coïncide avec l'année du tourisme en Mongolie ont été très favorablement perçus. Rendez-vous a été pris pour Septembre !  

........ 21 mai 2003

 

  Les galeries photos d'e-Mongol sur la reco (cliquez pour agrandir - légende au survol de la souris)
   
  Galerie Pré-reconnaissance Sud - 26 mars au 3 avril 2003 - 2,500 kms
   
     26/03/03 - 20 kms au Sud d'Ulaanbaatar. Les premiers tours de roue du Bordeaux - Shanghai
    Jagaa, Bilgee et Ganaa, les trois membres de l'équipe de pré reco sud     Arrêt au premier ovoo pour que le voyage se déroule sous les meilleurs auspices
 

La reconnaissance dans le gobi

    Route encaissée à Baga gazriin chuluu (dandgov) Camp à Bayanzag, la falaise aux dinosaures Troupeu d'ânes sauvages du Gobi (Khulan en mongol) 101-0113_IMG.JPG (110597 octets)
   
   
  Galerie Pré-reconnaissance Nord - 14 au 25 avril 2003 - 2,500 kms
 
 

Reconnaissance de l'itinéraire UB - frontière russe, à la rencontre de l'équipe de Daniel Boulogne

    L'équipe de reconnaissance (de gauche à droite) : Baigal - Cuisinère / Jaaga - chauffeur mécanicien / Byamba - chef d'expédition / Mr Yolk - présentateur vedetee de la télé nationale mongole, en charge de l'organisation des manifestations culturelles sur le raid / Baatar - chauffeur mécanicien / Asent sur la photo Bilgee - pilote road book et GPS Passage délicat entre rivière et rochers lors de la traversée de l'Arkhangai L'équipe dans la tempête de neige Piste vers l'Altaï
   
   
  Galerie Reconnaissance du raid - 25 avril au 17 mai 2003 - 3200 kms
   
 
 
    Découverte de la photo numérique par une famille Khazakh (Bayan Olgi) Caravane de yaks en pleine tempête de neige dans l'Arkhangai Démontage de camp et chargement sur chameaux Montage de camp (Arkhangai)
   
    Chasseurs à l'aigle Khazakhs (Bayan Olgi) Moine au monsatère d'Erdenezuu à Kharkhorin (Ovorkhangai) Eleveur Khazakh (Bayan olgi) Jeunes bergers de rencontre (Arkhangai)
   
   
 
 
    Dunes du mongol els et chaîne de l'Altaï Gobi Sites funéraires Scythes dans l'Altaï ( 8ème à 3ème Siècle avant JC)  Pistes vers l'Arkhangai (Zavkhan) Piste vers Khovd dans la dépression des grands lacs   
   
    Chameaux au bord du lac Khar us (Khovd) Vallée de l'Altaï (Bayan Olgi) Taishir : préfecture dans la Gobi Altaï Coucher de soleil sur la steppe (Khovd)   
   
   
 
 
    Nombreuses traversées de gués sur le parcours, ici près du volcan Khorgo (Arkhangai) Camp au lac Tolbo : - 15°C la nuit (Bayan Olgi) Pont dans l'Arkhanghai : suffit d'y croire ! Chevauchée mécanique sur la piste de Khovd dans l'Altaï
   
    Une montée de col un peu boueuse avec le dégel (Bayan Olgi) Vol du paramoteur au dessus du lac Ereen (Zavkhan)  Piste rocheuse vers le Gobi  (Dundgov)  Devant le monastère Erdenezu à Kharkhorin (Ovorkhanghai)   
   
   
 
 
 
    Lac Tolbo en pleine débacle (Bayan Olgi) Banquise sur la rivière Zavkhan (massif de l'Arkhanghai) Banquise sur la rivière Zavkhan (massif de l'Arkhanghai) Lac Terkhiin tsagaan (Arkhanghai)
   
    Rivière Terkh (Arkhanghai) Rivière Terkh (Arkhanghai) Lac Ereen ((Zavkhan) Rivière de montagne encore gelée à coeur dans l'Altaï
   
 
 

Toutes nos expéditions

 

 

haut de la page

visiteurs depuis le 15/11/99

 

 
Vous êtes ici : Accueil > Voyages > Bordeaux-Shanghai 2004
 

FreeFind   Rechercher sur le site 

 

© e-Mongol.com